expérience employé

L’expérience employé commence avant l’arrivée en entreprise

Mon expérience employé démarre-t-elle à mon arrivée en entreprise ? Ou débute-t-elle plus tôt, beaucoup plus tôt ?
Avant toute chose, tentons de donner une définition à l’Expérience Employé : c’est la rencontre entre mes attentes de (futur) employé et la promesse faite par ma (future) entreprise. Cette expérience est jalonnée d’instants critiques, aussi nommés moments de vérité durant lesquels je juge la cohérence attente/promesse par rapport à la réalité de ce que je vis au quotidien.
Qui recrute qui ? Il y a encore quelques années, les entreprises recrutaient des salariés en attente. Avec l’arrivée des générations X et Y (encore eux !), la donne a changé. Je recrute mon boss autant que l’entreprise me recrute.
C’est pourquoi l’expérience employé est si capitale et qu’elle doit démarrer dès les toutes premières étapes du recrutement.

L’expérience employé se joue dès l’annonce d’emploi

expérience employé

La relation avec l’entreprise ne démarre pas avec la rencontre physique, elle débute beaucoup plus tôt. Quand je vais découvrir le besoin de l’entreprise par le biais d’une offre d’emploi : que dit cette annonce de la mission, de l’entreprise ?
Dès ce tout premier moment de vérité, je me forge une première impression, qui aura son importance pour ma conviction à venir : ai-je envie de travailler pour cette entreprise ?
Le choix des mots, dans une annonce est donc capitale : ai-je l’impression d’en savoir assez pour postuler ? Suis-je séduit·e ?

E-réputation et marque employeur

Si je suis séduit·e, je vais effectuer une recherche en ligne sur l’entreprise (et ce, même s’il s’agit d’une entreprise très connue). Je suis curieux·se de trouver plus d’informations, plus de détails sur la société. Il y a probablement des choses que j’ignore. Comment l’entreprise parle-t-elle de sa mission ? Est-elle engagée sur un programme écologique ou d’insertion ? Est-ce qu’elle me partage des témoignages de salariés en poste ?
Puis je vais poursuivre mes recherches Google pour trouver d’autres formes de témoignages, des articles sur la qualité du management dans l’entreprise… Pourquoi pas via LinkedIn ou Viadéo d’anciens salariés qui accepteront de me donner un avis ‘sans filtre’ ?

L’EX pendant l’entretien d’embauche

expérience employé

Première rencontre physique, l’entretien d’embauche est également un moment de vérité au cours duquel je juge l’expérience proposée par l’entreprise.
Est-elle en cohérence avec les promesses faites par l’annonce et par la marque employeur ?
Le processus de recrutement est-il limpide ou me paraît-il complexe ?
Surtout, la rencontre devient humaine à cette étape, puisque je rencontre des représentants de l’entreprise. Et justement, est-ce que les employés actuels me donnent envie de travailler pour eux et avec eux ?

S’intéresser aussi à ceux qui n’ont pas été séduits

Si j’ai choisi de ne pas postuler ou de ne pas poursuivre l’aventure, mon avis n’est-il, pour autant, pas pertinent à entendre pour les RH ? J’ai très certainement des éléments très intéressants à fournir sur ce qui ne m’a pas convaincue ou séduite dans l’Expérience Employé proposée… Des informations qui pourront s’avérer capitales pour mieux séduire d’autres profils plus difficiles à atteindre et les convaincre.

Proposer une bonne expérience aux candidats non retenus

expérience employé

Comme pour tout candidat, il m’est arrivé de ne pas être retenu·e pour un poste. Comme des centaines de candidats chaque jour. Pourtant ces candidats sont des points de contact avec votre marque. Ils ont passé du temps à créer un CV, à rédiger une lettre de motivation, ils se sont déplacés en entretien…
Il est important que la relation avec la marque soit positive, même si au final vous ne collaborerez pas ensemble. Pour cela, la communication est reine. Plus j’ai accordé du temps à une entreprise, plus j’attends d’elle qu’elle m’en accorde en retour.
Après une candidature écrite, j’attends une réponse écrite, même une lettre type est mieux que rien.
Après un appel téléphonique, un rapide contact oral sera le bienvenu.
Après un entretien en face à face, un appel prenant le temps de m’expliquer le refus est indispensable. Je n’ai peut être pas été le·a bon·ne candidat·e pour ce poste mais je peux l’être pour le prochain.

A chaque moment de la relation candidat-entreprise, j’évalue en tant que candidat ou employé les bénéfices fonctionnels mais également émotionnels et sociaux.
Rappelons pour conclure que l’amélioration de l’expérience collaborateur est créatrice de valeur puisqu’une étude de Gartner a démontré le lien entre une amélioration du taux de satisfaction employés et l’amélioration de la satisfaction clients.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *