Yacine et Jennyfer, une petite histoire de sourcing social

En janvier dernier, nous étions à la recherche d’un stagiaire pour effectuer une mission de chargé de recrutement. Une fois l’annonce mise en ligne, il ne nous a pas fallu plus de 4 jours pour trouver la perle rare, Jennyfer.
Perle rare dénichée grâce à la puissance du sourcing social, par l’intermédiaire de Yacine, un coopteur très actif de la communauté MyJob.Company.

Recrutée grâce à un simple partage sur Facebook…la magie du sourcing social

sourcing social

En janvier dernier, Yacine partage une annonce sur ses réseaux sociaux personnels et professionnels. En quelques jours, l’annonce est partagée plus de 150 fois.
Grâce à ce sourcing social, Jennyfer découvre l’annonce sur son Facebook. La machine à coopter est alors lancée !

Yacine : « J’ai diffusé une annonce pour un poste de chargé de recrutement via mes différents réseaux sociaux ; j’ai eu la chance que le job ait été vu et surtout qu’il corresponde aux besoins de Jennyfer qui a ensuite eu le bon réflexe de postuler !
Alors que je possède un petit réseau, cette cooptation m’a rapportée 200 crédits en un simple partage d’information finalement. »

Jennyfer : « J’étais en master 1 de management avec un parcours spécialisé en Ressources Humaines à Clermont Ferrand et je cherchais un stage. J’ai découvert l’annonce que Yacine avait partagé sur un groupe dédié au recrutement de profils RH sur Facebook et j’ai postulé.
Par la suite, c’est Julien qui m’a recontactée, on a fait un rapide entretien téléphonique pour valider que mon profil correspondait, puis un entretien plus long par Skype (comme j’étais à Clermont c’était pratique !). Quelques jours plus tard Julien m’a annoncé que c’était bon, j’étais prise ! ».

 

« Via votre réseau, vous pouvez faire trois heureux : un employeur, une personne en recherche d’emploi… et cerise sur le gâteau vous pourrez même gagner un petit pécule ! » Yacine

MyJob.Company réinvente les RH et séduit coopteurs et candidats

sourcing social

Yacine découvre la startup lors d’un reportage et est séduit par son approche.

Yacine : « Je me suis inscrit comme coopteur sur le site de MyJob.Company après avoir vu le reportage d’Envoyé Spécial qui leur était consacré. Avant cela, je n’avais jamais envisagé de faire de la chasse de tête. Après des études de comptabilité je suis devenu télé conseiller et je suis dans se secteur depuis 10 ans, rien à voir avec le recrutement ! »
Le concept m’a tout de suite plu, imaginez ! Via votre réseau, vous pouvez faire trois heureux : un employeur, une personne en recherche d’emploi… et cerise sur le gâteau vous pourrez même gagner un petit pécule ! Et effectivement, avoir permis à Jennyfer de trouver ce poste m’a permis de recevoir un peu d’argent et me donne aussi le plaisir d’avoir fait une personne heureuse : celle qui a été recrutée. »

Jennyfer est séduite par le concept innovant de cette startup qui réinvente la chasse de tête.

Jennyfer : « Après avoir vu l’annonce, j’ai fait des recherches pour comprendre le concept, très novateur dans le domaine RH. J’ai compris que la startup rémunère les personnes qui cooptent des candidats et plus globalement que c’est un cabinet de recrutement mais qui fonctionne d’une manière spécifique. C’est d’ailleurs ce petit plus qui m’a donné envie de venir travailler pour eux parce qu’ils sont différents des cabinets de recrutement classiques.
Du coup,sur Facebook je me suis mise à les suivre avec le bouton j’aime et là je me suis rendue compte que j’ai déjà deux amis qui les suivent aussi ! ».

Yacine est devenu un slasher grâce à MyJob.Company

Pour la suite, Yacine envisage de poursuivre cette carrière de slasher : télé conseiller en métier principal et coopteur en complément de revenu.

Yacine : « Mon avenir professionnel, je l’imagine toujours dans ma branche et en parallèle de continuer avec vous. Petit à petit, j’espère mieux comprendre le fonctionnement du sourcing pour réussir à viser la bonne personne. »

Jennyfer a passé 5 mois parmi nous et devinez quoi ? On a eu envie de la garder encore avec nous alors elle est restée par la suite encore quelques mois en contrat pro. C’est évidemment l’intérêt des stages, pouvoir détecter des talents !

Merci à Yacine et Jennyfer de nous avoir accordé du temps pour réaliser cette interview.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *