Parce que 10 millions de personnes l’utilisent en France, LinkedIn devient l’outil incontournable pour les candidats et pour les recruteurs. Selon Jobvite, 87 % des recruteurs en 2016 l’ont utilisé pour débusquer le candidat parfait. Ce fabuleux répertoire du recruteur se révèle être par là même une véritable source d’opportunités pour vous car son moteur de recherche est puissant. Pour en bénéficier, la création d’un profil LinkedIn efficace est indispensable. C’est-à-dire optimisé, bien écrit et structuré. Vous constaterez que le rapport temps passé / gain peut être étonnant.

Qui va lire votre profil LinkedIn ?

Avant de commencer, il est nécessaire d’identifier à qui va s’adresser votre profil : quelle est votre cible ? Quels sont vos objectifs ? En effet, votre discours, vos mots clés seront différents si vous voulez vous adresser aux RH d’une grande entreprise ou à un dirigeant de startup. Il faut garder à l’esprit que votre profil LinkedIn ne doit pas être une copie conforme de votre CV mais bel et bien votre « bande-annonce ». Tout comme ces fabuleux teasers bien ciselés, il doit susciter la curiosité en révélant votre histoire professionnelle et vos instants décisifs, tout en laissant suggérer que le meilleur est encore à venir. Alors libérez vous du formalisme du CV et soyez créatif !
Qu’est-ce qui attire l’œil du recruteur lorsqu’il « scroll » votre profil ? Voici les 7 étapes clés pour créer un profil LinkedIn efficace.

1. Un titre optimisé

Revêtez la peau d’un recruteur et d’un moteur de recherche… Pourquoi ce dernier ? Pour vous évitez une première erreur en indiquant « en recherche active », qui n’est pas un poste. Des mots clés en résonance avec votre secteur d’activité et les besoins réels d’un recruteur sont bien plus pertinents. On préférera, par exemple : « développeur Unix » à « Ninja Unix », « chef de projet + votre spécialité + votre expertise » tel que « Chef de projet Drupal senior » plutôt que « chef de projet + votre entreprise ». Vous pouvez tester différents titres car certains métiers ont des appellations différentes, rythmées par des tendances. Faites un benchmark à partir des profils concurrents et des offres d’emploi LinkedIn.

2 Un résumé à bichonner

C’est une partie importante mais aussi celle qui est bâclée ou laissée souvent vide. Le résumé est pourtant essentiel pour donner un aperçu de vos atouts, de vos savoir-faire et savoir-être mais aussi pour permettre au moteur de recherche de vous trouver.
Du point de vue de la forme, LinkedIn ne possède pas d’éditeur de texte qui permettrait certaines fantaisies, mais vous pouvez toutefois insérer des caractères spéciaux sobres qui agrémenteront vos paragraphes. Il s’agit de votre parcours donc il s’écrira à la première personne.
Le résumé LinkedIn permet au recruteur de saisir en un coup d’œil votre histoire et une idée de votre personnalité. Il est donc nécessaire de se poser les bonnes questions afin de prendre de la hauteur.
Comme par exemple :
– Comment en êtes-vous arrivé à exercer ce métier ? Pourquoi ce secteur ?
– Avez-vous eu un déclic ?
– Des rencontres décisives ?
– Vos inspirations, vos influences ?
– Quels sont vos objectifs ? Et quelles sont vos réussites ?
Ensuite, structurez votre résumé en exploitant une idée par paragraphe avec un titre clair, pour exemple : Pourquoi ce métier / Ce que je fais / Avec qui je travaille / Mes inspirations…
Ajoutez des contenus médias pertinents de vos réalisations :
– votre/vos site (s) Internet,
– liens vers des articles,
– des vidéos,
– des hashtags (avec parcimonie cependant),
– un PowerPoint intégré sur SlideShare…
Ces éléments permettent de rendre votre profil dynamique. Vous exploiterez réellement les plus-values de LinkedIn. Il existe aussi un onglet « publications », qui concerne spécifiquement les publications que vous avez produites.

3. Une photo corporate

Une photo corporate oui, mais avec le « squinch » (https://www.youtube.com/watch?v=ff7nltdBCHs). Qu’est-ce encore que ce nouveau concept? Peter Hurley, photographe new-yorkais, nous explique que pour être photogénique et paraître plus sûr de soi, il faut plisser légèrement les yeux en souriant légèrement. Faites-vous tirer le portrait sur un fond uni pour vous mettre en valeur.
(photos à l’appui)
Si vous doutez encore de l’efficacité de votre photo, rendez-vous sur le site Photofeeler. Vous soumettez votre photo à une communauté qui attribue une note selon 3 critères: Est-ce que vous semblez « competent », « likable », « influential » ?
(copie d’écran)

4. Vos expériences

Détaillez vos expériences est tout aussi important que votre résumé. Ici il s’agit de donner de la visibilité sur vos différents employeurs. Valorisez votre profil en ajoutant des exemples concrets et leur réussite. Si les entreprises pour lesquelles vous avez travaillé sont archivées dans la base de données LinkedIn, n’hésitez pas à les « taguer ».
Une question se pose cependant si vous avez enchaîné de multiples CDD. Même si vous êtes conscient que ces expériences vous ont enrichi, le recruteur peut considérer que c’est un signe d’instabilité. Regroupez ces expériences sous un titre, vous permettra de lisser cette période. Mettez en valeur vos missions les plus représentatives, vos réalisations et vos compétences développées.

5. Votre formation

Résumez ici votre parcours de formation initial puis professionnel. Pensez “diplôme” mais également “formation”.
En effet, si les diplômes sont primordiaux, ils ne constituent pas l’essentiel de votre parcours. Aujourd’hui, il existe de multiples moyens d’obtenir des connaissances : les MOOC, les formations professionnelles spécifiques de courte durée, des certifications émises par Google ou autres sites sur la toile, des cours du soir de Webdesign, de comptabilité, etc. Les ajouter montre que vous êtes dans une dynamique de progression et en veille sur les évolutions de votre métier.
Il existe également une partie certification que vous pourrez compléter mais avec moins de détail.

6. Vos Réalisations

Il existe également une section « réalisations » permettant d’afficher vos réalisations concrètes dans des domaines très variés. Vous pouvez par exemple relayer ici des publications de contenus en ligne, ou mettre en avant votre participation à un un projet d’école ou encore un award pour une campagne de comm’…
Ici les réalisations recouvriront votre formation, les aspects professionnels de votre parcours, ainsi qu’extra professionnel (par exemple si vous avez agit pour une cause vous tenant particulièrement à coeur).

7. Vos compétences

 

Boostez votre profil en ajoutant vos compétences grâce à des termes actuels. La saisie semi-automatique vous indique s’ils sont présents dans la base de données. LinkedIn vous indique également les termes similaires. Vous pouvez entrer jusqu’à 35 compétences.

Celles-ci ajoutées, LinkedIn vous demande si vous souhaitez être recommandé, cliquez sur oui ! Votre profil aura beaucoup plus de poids si vous recevez une recommandation des cadres supérieurs de votre secteur ou de votre entreprise mais aussi de vos clients. Vous pouvez aussi être recommandé via un petit paragraphe rédigé par une personne qui peut réellement mettre en valeur votre histoire professionnelle. C’est la méthode à privilégier.

8. Dévoiler votre personnalité grâce à vos activités extra-professionnelles

Tous les éléments qui peuvent créer un lien potentiel avec votre futur recruteur sont les bienvenus. Il est nécessaire de vous situer dans le temps présent et hors des banalités (sorties au restaurant et cinéma par exemple). Votre engagement dans une association sportive ou culturelle, votre activité de trekking ou votre passion pour la culture japonaise etc., vous permet de vous singulariser. A noter qu’il existe également une rubrique « bénévolat ». Ils en disent beaucoup sur votre savoir-être, votre intelligence relationnelle, votre ténacité et votre ouverture d’esprit.

Et après…
Vous avez toutes les clefs en mains pour établir un profil LinkedIn efficace, maintenant à vous de jouer pour le faire évoluer en ajoutant des compétences et le rendre actif. Vous le ferez émerger face aux concurrents en publiant des news, des contenus à partager avec votre réseau. Vous aurez plus de crédibilité si vous souhaitez joindre des groupes de discussions et glaner des recommandations.

Nos derniers conseils
– Si pour vous, la langue de Molière ou celle de Shakespeare ne sont pas vos plus grands atouts, faites vous relire.
– Cliquez sur « ne pas partager vos modifications de profil » tant que vous n’avez pas fini de le modifier. Vos interlocuteurs recevraient des notifications intempestives.
– Soyez honnête.
– Et surtout restez positif et enthousiaste !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.