réorientation professionnelle

Vous recherchez un emploi suite à une reconversion et l’exercice de l’entretien d’embauche vous inquiète ? Pas de souci, comme nous l’avons précédemment vu sur l’exercice du CV en cas de reconversion, voici l’art et la manière de préparer un entretien d’embauche en cas de réorientation professionnelle.
L’objectif est de préparer des briques d’informations stratégiques à replacer pendant l’entretien. Car pendant ce rendez-vous, c’est à vous, candidat, de mener la danse en fonction de votre objectif.
Ce travail préparatoire vous permettra de vous rendre à l’entretien plus détendu. C’est bien simple : vous saurez exactement tout ce que vous avez besoin de dire, les informations que vous devez placer et comment vous voulez le dire.

Elevator pitch : se présenter efficacement en une minute

réorientation professionnelle

Un elevator pitch est un discours très court (entre 30 secondes et 2 minutes) permettant de présenter rapidement un projet. Si cet outil est fréquemment utilisé par les créateurs d’entreprise et les scénaristes, il peut tout à fait être transposé à la présentation de votre petite personne.
Quelle différence avec une présentation classique « je m’appelle Michel, j’ai 36 ans… » ? Ici, il ne s’agit pas réellement de vous présenter mais d’exploiter cette étape d’introduction pour susciter la curiosité de votre interlocuteur.
A priori, s’il vous reçoit en entretien, il connaît votre nom, votre âge : alors allez droit au but.
Expliquez plutôt en quoi vous êtes différent en mettant en avant votre reconversion : votre double compétence, votre talent. Ici, il s’agit de lancer les pistes que VOUS voulez développer par la suite.
N’hésitez pas à utiliser une punchline (une phrase choc) et terminez sur une question pour favoriser la discussion, il ne s’agit pas de partir sur un monologue.

La méthode des 5 messages essentiels

réorientation professionnelle

Evidemment, l’idée est de préparer l’entretien d’embauche en amont pour avoir tous les éléments les plus importants en tête, mais surtout pas d’apprendre des phrases par cœur.
Bien préparés, ces éléments jailliront spontanément au moment le plus opportun. Parmi eux, déterminez quelle idée-force est le pivot de votre parcours. C’est cette idée qui sera le message principal à marteler sous différentes variantes pendant l’entretien afin que le recruteur la mémorise.
Puis déclinez-la en cinq messages essentiels à transmettre pendant votre entretien. Dans le cas d’un nouveau projet professionnel, je vous suggère :
– Votre parcours, ce que vous visez aujourd’hui
– En quoi votre expérience précédente vient servir votre reconversion (vos compétences transférables)
– Votre motivation c’est-à-dire toute l’énergie que vous avez mise pour vous reconvertir, ce que vous avez mis en place, les difficultés rencontrées et comment vous y avez fait face
– Votre élément de différenciation
– Votre ambition : où vous voulez arriver à moyen/long terme le recruteur doit se dire « c’est un très bon élément, je ne dois pas le laisser filer ! »

Enfin, réutilisez les mots-clés de votre CV afin de prouver que vous parlez le même langage que le recruteur et que vous avez déjà intégré une partie du jargon de votre nouveau métier, notamment lorsque vous rencontrerez l’opérationnel.

Travaillez votre « story »

réorientation professionnelle

Dans tout parcours, il y a nécessairement un fil conducteur qui permet de créer des liens entre différentes expériences, habiletés, compétences… Le raconter sous la forme d’une histoire – la vôtre – permet de dérouler votre parcours et de donner sens à votre reconversion en l’habillant d’émotions.
Comment raconter son histoire, sa « story » comme disent les anglo-saxons ? En utilisant les principes de base du storytelling :
– partez de votre situation initiale : la profession que vous exerciez avant votre reconversion, ce qui allait, ce qui n’allait pas
– expliquez l’élément déclencheur, l’événement qui vous a conduit à vouloir changer de vie (il est important que ce soit un événement concret comme la lecture d’un livre, un voyage ou encore, une rencontre)
– puis racontez votre cheminement (comment, à l’aide de qui) sans oublier les épreuves rencontrées
– insistez sur la révélation que vous avez eu suite à ce cheminement : le moment où tout s’est éclairé et surtout pourquoi
– l’objectif lié à cette révélation « c’est là que j’ai décidé de devenir… »
– ce que vous avez mis en place pour concrétiser ce projet, comment ça améliore votre vie au quotidien, ce que vous en avez tiré et votre ambition

Tout au long de votre récit, il est important d’expliquer l’évolution de votre parcours et votre progression logique (à l’inverse d’une rupture nette). Comme depuis le début, on cherche le lien logique, les ponts entre différentes vies professionnelles.
Votre interlocuteur doit être convaincu, rassuré et séduit à l’issu de ce court speech puisque votre histoire raconte en substance « je suis la personne qu’il vous faut ». Par la suite, il aura envie de creuser avec vous pour confirmer son intuition.

Des éléments tangibles

réorientation professionnelle

Pour rassurer le recruteur, il faudra appuyer votre discours sur du factuel : des exemples, des réalisations, des informations chiffrées, des résultats qualitatifs…bref du concret !
Si vous avez effectué des enquêtes métier, une immersion dans ce nouveau monde, un stage : c’est le moment d’en parler. Votre interlocuteur doit prendre conscience que vous n’êtes pas un doux rêveur mais au contraire une personne réaliste et sérieuse.

Pour chacune de vos expériences passées, préparez soigneusement une fiche en vous remémorant un à cinq exemples précis de missions réalisées :
– la mission : quelle était la problématique et votre rôle ?
– le contexte : de qui était composée l’équipe ? quels étaient les moyens à disposition ? quels étaient les enjeux à résoudre le problème ?
– les résultats obtenus : précisez les éléments qualitatifs et quantitatifs, pourquoi ne pas citer une phrase de félicitation de votre boss ?
– ma fierté : qu’est-ce qui vous a particulièrement rendu fier sur cette mission ? Ici faites si possible le lien avec votre réorientation

Préparez également des exemples pour lesquels :
– vous avez dû convaincre ou défendre votre point de vue : cela démontrera votre personnalité
– vous avez accepté l’idée d’un autre : cela démontrera que vous pouvez être flexible
– vous avez subi échec, comment vous l’avez surmonté et ce que vous en avez tiré : cela démontrera votre capacité de résilience

Soyez passionné !

réorientation professionnelle

L’enthousiasme est communicatif, c’est pourquoi il est important de préparer l’entretien en amont également sur cet aspect.
Pour les plus angoissés, cela vous permettra de sortir de l’état de stress et de passer, naturellement à un discours habité et sincère.
Vous pouvez coucher noir sur blanc ce qui vous anime, ce qui vous fait vibrer. Dans votre ancien métier, dans le nouveau, dans d’autres situations. Voilà une base d’éléments auxquels vous pouvez déjà penser avant l’entretien, pour vous mettre dans une posture positive et enthousiaste.
Pensez également à des situations dans lesquelles vous vous êtes senti vraiment à l’aise voire totalement épanouis. Notez-les : quel était le contexte ? Avec qui étiez vous ? Qu’avez vous fait concrètement ? En quoi cela peut nourrir votre discours lors de l’entretien ?
Enfin, préparez soigneusement ce qui vous plaît et ce qui vous motive dans votre nouveau métier et démontrez votre potentiel c’est-à-dire jusqu’où vous pouvez aller ! Rien n’est plus convaincant qu’un candidat vous parlant de son métier des étoiles plein les yeux.

 

Enfin, n’oubliez pas : vous devez mener subtilement l’entretien donc n’hésitez pas à recentrer vers les éléments que vous avez préparé si la conversation dévie sur d’autres sujets.
Evidemment, vous aurez également une liste de questions démontrant l’intérêt que vous portez à l’entreprise (et votre curiosité).
Vous éviterez également de vous justifier (on peut être tenté de le faire en cas de reconversion), sachez qu’il y a nécessairement une logique et un lien entre toutes vos expériences, ayez confiance en vous et dans vos choix.
Bonne chance !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.